La Promenade d’Orléans

En 1787, étant malade, madame la duchesse d’Orléans (née Marie-Adélaïde de Bourbon) se rendit à Spa avec toute sa famille pour y prendre les eaux. Après avoir poursuivi une cure régulière d’eau minérale à la fontaine de la Sauvenière, sa santé fut rétablie. Pour fêter cette guérison, ses enfants firent élever un petit monument cylindrique aux abords de la fameuse source. Parmi ses enfants se trouvait le futur roi des Français de 1830 à 1848, Louis-Philippe 1er, père de Louise-Marie d’Orléans, épouse de notre 1er roi, Léopold 1er. Le monument était en bois peint de manière à imiter le marbre blanc. Dessiné par Mérys, il portait le texte suivant :

                                            A LA RECONNAISSANCE

 Les eaux de la Sauvenière ayant rétabli la santé de Madame la duchesse d’Orléans, ses enfants ont voulu consacrer le souvenir d’un évènement si cher à leurs cœurs, en érigeant ce monument au bout du bois dont ils avaient eux-mêmes tracé les routes pour la promenade de leur mère chérie.

 Détruit en 1792, le monument fut rétabli en 1841 par ordre de s.m. Louis-Philippe 1er, roi des Français et réalisé en pierre bleue afin de résister durablement aux intempéries.